中文 English Contactez-nous

Li Keqiang participe à un dialogue avec des chefs d'entreprise des États-Unis

fmprc.gov.cn| Mis à jour : 2021-04-14

W020210413782808348147.jpg

Le 13 avril 2021, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang a participé à un dialogue virtuel avec des chefs d'entreprise américains au Pavillon Ziguang, à la Résidence Zhongnanhai. L'événement a vu la participation des présidents du Conseil d'administration et des présidents-directeurs généraux du Conseil commercial États-Unis-Chine ainsi que de plus de 20 multinationales américaines réputées. Li Keqiang a mené des échanges et interactions avec eux et a répondu à leurs questions. Le dialogue a été présidé par Henry Paulson, ancien Secrétaire américain au Trésor et Président de l'Institut Paulson.

M. Li a déclaré que la promotion du développement sain et régulier des relations sino-américaines était dans l'aspiration commune des peuples des deux pays et de la communauté internationale. Les deux pays doivent se conformer au consensus atteint par les deux Chefs d'État lors d'un entretien téléphonique, adhérer à l'esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, respecter les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de chacun, renforcer le dialogue et la communication, élargir la coopération pragmatique, gérer adéquatement les divergences et promouvoir le développement des relations bilatérales vers une direction stable dans l'ensemble.

M. Li a indiqué que la Chine et les États-Unis, respectivement le plus grand pays en développement et le plus grand pays développé au monde, avaient tout à gagner à coopérer et tout à perdre à se battre. Les relations économiques et commerciales entre les deux pays sont par nature mutuellement bénéfiques et gagnant-gagnant, favorisent le bien-être des deux peuples et contribuent à la paix, à la stabilité, au développement et à la prospérité dans le monde. Malgré les multiples chocs de l'année dernière, le volume des échanges commerciaux sino-américains a augmenté contre la tendance baissière, ce qui a démontré que les conditions et les opportunités de la coopération bilatérale existaient sur le plan objectif et que la coopération économique et commerciale était nécessaire pour chacune des deux parties. Les problèmes qui surviennent dans le cadre de la coopération doivent être résolus par la coopération. Le « découplage » n'apportera rien de bon aux deux parties et nuira au monde. M. Li a dit espérer que la Chine et les États-Unis iraient dans le même sens, favoriseraient la coopération en élargissant le gâteau des intérêts communs et maintiendraient la sécurité et la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement.

M. Li a souligné que la poursuite de l'ouverture sur l'extérieur était une politique fondamentale de la Chine, et que la porte de la Chine vers le monde extérieur ne ferait que s'ouvrir davantage. Nous accélérons la construction d'une nouvelle dynamique de développement, ce qui consiste d'une part à libérer sans cesse le potentiel du marché intérieur afin de former un soutien solide à la croissance économique et à l'emploi, d'autre part à élargir davantage l'ouverture du grand marché peuplé de 1,4 milliard de Chinois afin de continuer de faire de la Chine une destination importante des investissements étrangers et un marché énorme du monde. Nous prendrons l'initiative de nous ouvrir davantage au monde extérieur, de créer un climat d'affaires conforme aux principes du marché, à la législation et aux normes internationales, de promouvoir les réformes visant à promouvoir la décentralisation et la simplification administratives, à concilier le contrôle et le laissez-faire et à optimiser les services publics, dans le but de former un environnement commercial caractérisé par le traitement sur un pied d'égalité des entreprises chinoises et étrangères et la concurrence loyale entre elles. Les entreprises des États-Unis et celles du reste du monde sont invitées à participer activement à la réforme et l'ouverture de la Chine et à son processus de modernisation afin de mieux réaliser des avantages mutuels et le gagnant-gagnant.

M. Li a également répondu aux questions posées par des entrepreneurs participant au dialogue sur des sujets tels que la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19, la lutte contre le changement climatique et l'approfondissement des échanges culturels et humains.

Les participants américains ont déclaré qu'il était dans l'intérêt commun des deux parties d'éviter les conflits et la confrontation ainsi que de remettre les relations bilatérales sur une voie constructive. La coopération économique et commerciale est la pierre angulaire des relations américano-chinoises et le « découplage » entraînera d'énormes incertitudes, non seulement pour les deux pays, mais aussi pour le monde. Les milieux industriel et commercial américains soutiennent les deux parties dans le renforcement de leur confiance mutuelle par la communication, l'amélioration de leur coordination et leur coopération dans des domaines tels que la prévention et le contrôle de l'épidémie, la lutte contre le changement climatique, le développement durable et l'innovation, ainsi que dans la reprise rapide des échanges interpersonnels. Les entreprises américaines apprécient les progrès accomplis par la Chine en termes d'élargissement de l'ouverture sur l'extérieur et d'optimisation de l'environnement d'affaires. Elles sont optimistes quant aux perspectives de développement et opportunités de marché de la Chine, et continueront de s'engager à développer la coopération à long terme en Chine notamment dans les domaines économique, commercial et d'investissements.

Wang Yi et He Lifeng étaient présents à l'événement.

Copyright © L'Agence Chinoise de Coopération Internationale pour le Développement.
Tous droits réservés. Site web réalisé par le China Daily.
京ICP备18041594号
京公网安备 11010202007780号