中文 English Contactez-nous

Xi Jinping souhaite développer de nouveaux moteurs de la coopération sino-française

Xinhua| Mis à jour : 2021-02-26

Le président chinois Xi Jinping a suggéré le 25 février que la Chine et la France encouragent activement des progrès continus dans des domaines de coopération pragmatique tels que l'énergie, l'aviation et les produits agro-alimentaires, tout en développant de nouveaux moteurs de la coopération bilatérale.

Lors d'un entretien téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron, M. Xi a aussi indiqué que les deux pays devraient consolider la confiance mutuelle, respecter et considérer avec sérieux les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de chacun et mettre en oeuvre de manière efficace les accords importants de coopération.

Les deux chefs d'Etat ont aussi échangé des voeux à l'occasion de la Fête du Printemps (Nouvel An lunaire chinois), adressant chacun les meilleurs voeux à la population de l'autre pays.

Rappelant qu'il avait eu cinq conversations téléphoniques avec M. Macron en 2020, M. Xi a souligné que ces échanges avaient permis de promouvoir le développement sain des relations sino-françaises. Il a également noté que les consensus de vues auxquels ils étaient parvenus avaient bien été mis en oeuvre.

En cette nouvelle année, les deux parties doivent continuer à déployer des efforts conjoints et faire oeuvre de pionnières en s'inspirant de l'esprit du Buffle, pour continuer à développer leurs relations bilatérales, a-t-il poursuivi, ajoutant que la Chine était favorable à l'idée de faire de Paris un centre financier international.

Prenant note de l'appel lancé par M. Macron en faveur de l'indépendance stratégique de l'Union européenne (UE), M. Xi a souligné que la Chine pensait qu'une Europe plus forte serait propice à la paix, à la stabilité, au développement d'un monde multipolaire et au renforcement de la coopération entre les deux grandes forces que sont la Chine et l'UE, ce qui leur permettra de relever conjointement divers défis mondiaux.

Les deux parties doivent également travailler de concert pour préparer les importants événements politiques Chine-UE pour la prochaine période, a-t-il ajouté.

Rappelant qu'à la fin de l'année dernière, la Chine et l'UE avaient conjointement annoncé l'achèvement des négociations relatives à l'accord d'investissement entre les deux parties, M. Xi a appelé à des efforts concertés pour que cet accord puisse entrer en vigueur au plus vite.

La coopération entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale (PECO) fait partie intégrante de la coopération globale Chine-Europe, a-t-il également souligné, ajoutant que la Chine était prête à travailler de concert avec la France pour explorer les possibilités de coopération tripartite en Europe centrale et orientale, ce qui permettrait d'ouvrir de nouveaux horizons à la coopération Chine-UE.

En tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et grands pays responsables, la Chine et la France doivent par ailleurs continuer à défendre le multilatéralisme et à stimuler les efforts mondiaux visant à maintenir l'équité et la justice, la coordination et la coopération, l'ouverture et l'inclusion, en vue de contribuer à une victoire rapide de l'humanité contre le COVID-19, tout en promouvant la paix et le développement à travers le monde, a-t-il ajouté.

La Chine a offert une aide vaccinale contre le COVID-19 à plus de 50 pays en voie de développement, et est également prête à travailler avec la France pour soutenir le rôle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans la coopération internationale contre la pandémie, a poursuivi le président chinois. Elle est également prête à participer activement au Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (ACT) et à la Facilité d'accès universel aux vaccins contre le COVID-19, a affirmé le président chinois.

M. Xi a souligné que la Chine avait pleinement appliqué l'Initiative de suspension du service de la dette du G20, avait poussé toutes les parties concernées à trouver un accord sur la prolongation de l'initiative, et avait exhorté sans relâche les institutions financières multilatérales et les créanciers commerciaux à se joindre à ce dispositif.

La Chine est par ailleurs heureuse de voir la France et d'autres membres de la communauté internationale renforcer leur implication en Afrique, et souhaite maintenir sa communication avec la France sur ce sujet, a-t-il déclaré.

Il a également exprimé le souhait de voir les deux parties encourager davantage de pays à appliquer l'Accord de Paris sur le climat, et se soutenir mutuellement dans l'organisation de la 15e réunion de la Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique et du 7e Congrès mondial de la nature.

M. Macron a pour sa part salué le développement des relations franco-chinoises, et s'est déclaré prêt à travailler avec la partie chinoise dans un esprit d'ouverture et de coopération, afin de faire progresser la coopération bilatérale dans les domaines importants et de promouvoir activement les échanges et la coopération entre l'UE et la Chine.

Le président français a espéré que l'UE et la Chine déploieraient des efforts conjoints pour que l'accord d'investissement UE-Chine entre en vigueur dans les plus brefs délais.

La France apprécie les contributions positives que la Chine apporte à la coopération internationale contre la pandémie, en aidant notamment d'autres pays à obtenir plus rapidement des vaccins contre le COVID-19, a-t-il déclaré, ajoutant qu'il espérait renforcer la coopération avec la Chine dans ce domaine.

M. Macron a indiqué que la France était prête à renforcer sa communication avec la Chine dans les affaires internationales, et souhaitait travailler de concert avec la Chine pour encourager la communauté internationale à mettre en place des mesures d'allègement et de suspension de la dette pour l'Afrique et à aider le continent à réaliser la croissance économique.

La France est également prête à maintenir une coopération étroite avec la Chine face aux grands défis mondiaux, tels que le changement climatique et la santé publique, a-t-il affirmé, ajoutant que son pays soutenait les efforts de la Chine pour héberger la prochaine Conférence de l'ONU sur la biodiversité.

Les deux chefs d'Etat ont également échangé leurs points de vue sur diverses questions régionales d'intérêt commun.

Copyright © L'Agence Chinoise de Coopération Internationale pour le Développement.
Tous droits réservés. Site web réalisé par le China Daily.
京ICP备18041594号
京公网安备 11010202007780号