中文 English Contactez-nous

Le vice-président de CIDCA présente la situation de l’aide chinoise pour les pays qui ont besoin d’aide pour lutter contre le COVID-19

CIDCA | Mis à jour : 2020-03-26

1585725441824055539.png

Le Bureau d'information du Conseil des affaires d'État de Chine a tenu le matin du 26 mars 2020 une conférence de presse. Lors de la conférence de presse, M. Deng Boqing, vice-président de l’Agence chinoise de coopération internationale pour le développement (CIDCA), a fait le point sur la situation de l’aide de la Chine pour les pays qui ont besoin d’aide pour lutter contre l’épidémie de COVID-19.

Le COVID-19 est une épidémie qui se propage désormais sur plusieurs continents. À l'heure actuelle, ce dont la communauté internationale a le plus besoin, c’est d’efforts concertés et d’une réponse collective par un renforcement de la coopération internationale sur tous les plans et la création d’une forte synergie, de manière à gagner ce combat de l’homme contre une maladie infectieuse majeure. L’assistance anti-épidémique est un élément important de la coopération internationale conjointe en matière de prévention et de contrôle de COVID-19. Guidée par la notion de sincérité, de résultats pratiques, d'affinité et de bonne foi, et par le principe du maintien de la justice et de la poursuite d'intérêts communs, la Chine n’épargne aucun effort pour aider les pays qui en ont besoin dans la lutte contre le COVID-19. La fourniture d’une assistance anti-épidémique aux pays étrangers aidera également la Chine à éviter une deuxième vague de contamination avec des cas venant de l’étranger.

La Chine a prêté assistance à 89 pays et à quatre organisations internationales pour lutter contre le nouveau coronavirus et qu’un nouveau cycle de programmes de mise en œuvre de l’assistance était en cours de préparation. Les cibles d’assistance comprennent les pays gravement touchés, les pays dont les systèmes de santé publique et les capacités de prévention des épidémies sont faibles et les organisations internationales telles que l’Union européenne, l’Union africaine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). La Chine a fait don de 20 millions de dollars (18 millions d’euros) à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour aider certains pays à renforcer leurs capacités de prévention de l’épidémie et à améliorer leurs systèmes de santé publique. Le matériel fourni par la Chine comprend des réactifs de test, des masques, des blouses de protection, des lunettes isolantes, des thermomètres frontaux, des gants médicaux et des couvre-chaussures, des ventilateurs et d’autres équipements de diagnostic et de traitement. Parallèlement, la Chine a envoyé des équipes d’experts médicaux dans d’autres pays qui en ont besoin pour procéder à des échanges d’expériences et fournir des politiques et des conseils diagnostiques. En outre, de nombreuses autorités locales chinoises, entreprises, institutions privées et des particuliers ont participé à des opérations d’aide étrangère.

1585725465231049382.png

M. Deng a souligné que l’aide extérieure anti-virus de la Chine est une opération humanitaire d’urgence la plus intensive et la plus étendue depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949, et est hautement saluée par la communauté internationale. Notant que la Chine est confrontée à des risques croissants de rebond épidémique à partir de cas importés par des personnes entrées dans le pays, M. Deng a déclaré que la Chine continuerait à fournir une assistance à d’autres pays qui en ont besoin dans la mesure de ses capacités.


Copyright © L'Agence Chinoise de Coopération Internationale pour le Développement.
Tous droits réservés. Site web réalisé par le China Daily.
京ICP备18041594号
京公网安备 11010202007780号